• Sharit

Le jeu vidéo : la montée en puissance


C’est un nouveau record pour le marché français en 2021 ! Il a atteint 5,6 milliards d’euros de revenus. Depuis 2019, les ventes totales de matériel (consoles, PC…), accessoires et jeux connaissent une hausse de 13,5%, selon le Syndicat des éditeurs de logiciels (Sell). Un niveau historiquement haut pour l'industrie ! Les français n’ont jamais autant joué », souligne la présidente du Sell, Julie Chalmette.


Comment expliquer cette montée en flèche ?


Nous savons tous que 2020 a été une année assez spéciale pour tous les marchés et secteurs. Certains ont connu un déclin regrettable, tandis que d’autres ont eu le vent en poupe. Et c’est le cas des jeux vidéo. La crise sanitaire, qui encourage ou force même les gens à rester chez eux, ne pouvait que favoriser ce secteur.


On se rappelle du succès retentissant d’Animal Crossing (38 millions de ventes). « Ce que nous avons vu émerger en 2020, ce que nous pensions être des évolutions ponctuelles liées à la période si particulière de la crise sanitaire, sont en fait des tendances de fond qui n’ont fait que s’amplifier en 2021 », estime Nicolas Vignolles, le délégué général du SELL.

Ce qu’il faut noter, c’est que dans le monde, plus de 2,7 milliards de personnes étaient friandes du jeu vidéo en 2021, contre moins de 2 milliards en 2015, selon le site StatInvestor.


Sous l’effet de l’arrivée des nouvelles consoles comme la PlayStation 5 (Sony) et la Xbox Series (Microsoft), et une forte hausse des ventes de PC destinés au « gaming », le marché vidéoludique a été porté par la croissance du segment dit hardware (c’est-à-dire matériel), qui a généré un chiffre d’affaires « historique » de 1,766 milliard d’euros en 2021, soit une croissance de 22 % sur un an.

En 2021, près de 2,37 millions de consoles (+2,4 %) et 991.000 PC ont été à direction du gaming au total en France. Avec 795 millions d’euros générés, les ventes de consoles enregistrent leur meilleure performance depuis 2010 (873 millions d’euros), avec une croissance de 17 %.


Sans les difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs, qui ont malheureusement empêché les constructeurs de répondre à la forte demande des joueurs, la croissance « aurait même été plus forte », souligne Chalmette. On peut donc dire que les ventes de consoles bénéficient d’un « réservoir de croissance énorme pour les années à venir car la demande est là », dit-elle.


Qui sont les gamers ?


D’après le site StatInverstor, mondialement, c’est un public plutôt varié, loin de l’image du jeune geek enfermé dans sa chambre. Voilà. Ça, c’est dit. Et selon une étude du cabinet Accenture, 46 % des joueurs sont des joueuses, et l’âge moyen excède 35 ans.

Les 10-14 ans y jouent presque tous (98 %). Les 25-34 ans (90 %) et les 15-24 ans (89 %) ne sont pas loin non plus. Et cela n’empêche pas, ou ne les empêchera pas, de briller dans leurs études : les 85 % des joueurs ayant au moins un diplôme et les 14 % à avoir Bac +5 en témoignent. Voilà. Ça aussi, c’est dit. À l’échelle des catégories socio-professionnelles, 30 % figurent parmi les « CSP + », 28 % en « CSP- », 14 % sont retraités et 12 % sont étudiants.

Géographiquement, c’est dans le Grand-Est que les joueurs sont les plus nombreux (78 %). La Bretagne et les Pays de la Loire sont, elles, les régions où les joueurs sont les moins fréquents, avec tout de même 68 % de gamers.



Même notre président de la République, Emmanuel Macron, utilise le jeu vidéo à des fins professionnelles. Il lance sa campagne virtuelle dans Minecraft, un des jeux vidéo les plus populaires au monde. Son but ? Toucher un public différent et soutenir un « métavers européen". Cependant, les réactions restent mitigées face au résultat esthétique.


Que peut-on faire dessus ? Le serveur ressemble à une petite ville où l’on trouve des affiches du candidat à chaque coin de rue et où différents personnages déclinent les mesures du programme. Une mairie est également là pour rappeler les modalités du vote à l’élection présidentielle, et une salle de meeting a même été recréée afin de permettre aux utilisateurs de Minecraft de suivre en direct le meeting du 2 avril à La Défense Arena.





30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout